Collab : KLIPSCH X TONTON ET FILS
L'interview croisée pour les 75 ans de Klipsch

Temps de lecture (min) :

8

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

KLIPSCH X TONTON ET FILS

Une collab' unique pour les 75 ans !

Cette année, le 75ème anniversaire de la création de KLIPSCH donne lieu à une floppée d’évènements particuliers (partenariat avec HARLEY DAVIDSON, rééditions d’enceintes iconiques…) dont une collaboration avec TONTON ET FILS ! Cet évènement unique a donné place à un produit exceptionnel entre deux marques que la rédaction apprécie fortement.

Nous revenons en détail sur cet évent incontournable grâce à deux invités prestigieux ! Nous avons interviewé Fabien De Brem, directeur des ventes pour KLIPSCH France, et Pierre-Yves Oriol, fondateur de TONTON ET FILS.  

Alors installez-vous confortablement dans votre sofa pour profiter d’un nouvel article des Alliés ! Bienvenue, vous êtes à nouveau en bonne compagnie…

L'HISTOIRE DU PARTENARIAT

Bonjour Fabien ! Comment vas-tu depuis notre précédente interview ?

F : Très bien !

Le développement de la marque en France reste très dynamique. Les différents partenariats et actions que nous avons prévus pour les 75 ans de KLIPSCH commencent à se déployer.

Actuellement, nous sommes dans une bonne lancée. Par exemple, notre partenariat avec HARLEY DAVIDSON France qui inaugure son Freedom Tour 2021. KLIPSCH y sonorise l’ensemble de leur dispositif.

Nous profitons de cette occasion pour exposer nos produits dans un endroit un peu cosy. Les personnes découvrent notre signature sonore en attendant de faire un tour en Harley.

Comment la collab’ est-elle née ?

F : C’est avant tout une rencontre avec Pierre-Yves.

KLIPSCH étant une marque d’après-guerre américaine, les vêtements de TONTON ET FILS sont, pour la plupart, inspirés de ces années-là. Cet univers un peu farmer/workwear nous a tout de suite intéressé. Nous avons commencé à le suivre et nous sommes rapidement entrés en contact.

Votre rencontre serait due à une enceinte un peu spéciale ! Est-ce vrai ?

« AF CUSTOM LA FABRIQUE DANS LA FOULÉE SANS QUE PIERRE-YVES NE SOIT AU COURANT. TONTON ET FILS L’A DÉCOUVERTE PAR HASARD DANS UNE STORY SUR INSTAGRAM. »

F : Tout à fait !

KLIPSCH est une des seules marques d’audios à faire un travail de fond sur la partie customisation car cela fait partie de notre ADN. Nous travaillons ce domaine avec un partenaire qui s’appelle AF CUSTOM. Un soir alors que nous évoquions les divers partenariats possibles, AF Custom me dit « Viens ! On fait une enceinte TONTON ET FILS ! ».

Ce à quoi je réponds « Là, maintenant ? », lui : « Bah oui ! Récupère leur logo et on le fait dans la foulée !».

Après quelques hésitations, je fais ce qu’AF CUSTOM me dit. Il la fabrique dans la foulée sans que Pierre-Yves ne soit au courant. TONTON ET FILS l’a découverte par hasard dans une story sur Instagram.

Pierre-Yves a réagi en nous appelant pour en savoir plus. Je lui ai proposé de lui envoyer l’enceinte pour qu’il puisse découvrir le son KLIPSCH afin d’avoir son point de vue sur nos produits. Ainsi, c’est de cette manière que le premier pas a été fait.

A quel moment l’idée de proposer PLUS qu’une enceinte a-t-elle germée ?

F : Dès le départ, en effet je crois que les marques ont beaucoup à gagner en travaillant ensemble. Il faut dépasser les intérêts et les mises en avant égoïstes de chacun.

Il est vraiment intéressant de penser en termes d’univers de marque plus qu’en termes de catégories produits uniquement.

Ainsi durant les deux dernières années, notre marque a contacté beaucoup de professionnels qui n’ont rien à voir avec l’univers du son mais dont l’ADN est connexe au notre. Notre partenariat avec HARLEY DAVIDSON France est un exemple de cette philosophie.

Pierre-Yves, pourquoi avoir accepté l’invitation de KLIPSCH ?

P-Y : Fabien est un ami. Nous nous apprécions beaucoup en plus d’être des passionnés de vêtements. Je trouve leurs produits incroyables ! Ces enceintes en bois respirent l’Amérique, en plus de proposer un son unique.

Le design KLIPSCH joue aussi pour beaucoup. A mes yeux, il faut toujours qu’il y ait une relation entre esthétisme et qualité.

Nos deux marques ont des univers et des références communes, c’était naturel pour moi d’accepter !

Est-ce la première fois que TONTON collabore avec une marque d’audio ?

P-Y : Oui, complètement !

C’est la deuxième collaboration pour TONTON ET FILS après le partenariat avec TANK MACHINE et INDIAN MOTORS PARIS ÉTOILE.  

Concernant le cross-sale qui est à la mode actuellement. Il est important que les univers de chacun soient en cohérence, pour que les collaborations prennent du sens. Il faut retrouver de la passion et un souci de qualité dans la fabrication. 

Et c’est le cas avec KLIPSCH !

Quelles passerelles y a-t-il entre vos deux marques ?

F : L’univers workwear inspiré de l’après-guerre américain de TONTON ET FILS nous parle forcément.

Mais il y a autre chose qui nous touche beaucoup. C’est le sens du détail possédé par Pierre-Yves. Sa façon de prendre le temps de faire des belles choses, de bien les développer afin que ses produits soient le plus durables est totalement dans nos valeurs.

Je rappelle que Paul Klipsch était une personne qui travaillait dans son garage nuits et jours. Il avait cette volonté de créer des pièces avec une forte longévité et un sens du détail accru.

LE FRUIT DE LA COLLABORATION

Cela nous amène au blouson développé en partenariat avec TONTON ET FILS. Quelles particularités a-t-il ?

« NOTRE SOUHAIT N’ÉTAIT PAS DE FAIRE UN BLOUSON PUBLICITAIRE ÉVIDEMENT. MAIS BIEN UNE PIÈCE UNIQUE QUE NOUS PORTERIONS AVEC ENVIE.»

F : Nous voulions fêter les 75 ans de la marque et remercier tous les acteurs de l’aventure qu’ils soient en interne ou en externe.

Notre souhait n’était pas de faire un blouson publicitaire évidement. Mais bien une pièce unique que nous porterions avec envie.

Le clin d’œil à la marque est discret et apporte une signature mais aussi un hommage à Paul Klipsch.

Nous avons donc fabriqué un blouson en édition limité et numéroté à 75 exemplaires (référence à nos 75 ans). C’est une base de blouson « Monterey ». Il évoque l’univers après-guerre américain qui fait référence à nos origines.

Pourquoi avoir opté pour un blouson type rancher ?

P-Y : C’est un blouson typique du workwear américain qui fait déjà partie de notre collection. Ce modèle me semblait très cohérent avec l’image que je me faisais de l’univers de KLIPSCH.

Je sais que tu t'inspires beaucoup de vêtements chinés. Cette veste fait-elle partie d'une de tes trouvailles ?

P-Y : Oui c’est un blouson que j’ai chiné aux Etats-Unis. Il était dans un sale état, les épaules usées, les bas de manches limés, le col pareil. Cette pièce avait un volume un peu désuet typique de l’époque. Le modèle était très court et les manches beaucoup trop larges. A la suite de cet achat, j’ai décidé de m’en refaire faire un avec des manches plus ajustées et de l’inclure dans la collection de TONTON ET FILS.

Nous sommes partis du « Monterey » en ajoutant des finitions pour donner une plus forte personnalité au blouson KLIPSCH. In fine, nous sommes tous les deux ravis du résultat… à tel point que je ne le quitte plus aujourd’hui. 

Je suis l’heureux propriétaire du numéro 8 !

« CETTE COLLABORATION A COMPLÉTÉ LA PIÈCE ORIGINALE EN AJOUTANT D’AUTRES DÉTAILS. »

Comment le blouson a-t-il été fabriqué ?

P-Y : C’est un montage classique pour un blouson.

Nous avons utilisé un tissu canvas de 400gr et une doublure coton de 200gr. Le col et les revers de manches sont en velours.

Cette veste type rancher est idéale pour aller travailler. Elle se porte aussi bien à la ville qu’à la campagne. Enfin, elle a été fabriquée dans notre atelier de chaîne et trame parisien.

D’un point de vue esthétique, c’est une pièce qui a deux poches rondes fendues sur les côtés et une poche plaquée cœur. A l’intérieur, nous avons ajouté deux très grandes poches sur l’une des quelles nous avons positionné la sérigraphie.

Elles permettent de ranger le téléphone et les outils et constituent un ajout par rapport au modèle original.

« NOUS AVONS FAIT UNE BRODERIE TRÈS DISCRÈTE AVEC ÉCRIT : PWK. ARKANSAS USA. 1946 »

Quels autres détails spécifiques en dehors de la numérotation et du nombre d’exemplaires sont présents ?

F : Pour commencer, la doublure intérieure n’est pas présente sur le blouson d’origine. TONTON ET FILS en a fabriqué une sur-mesure dans laquelle nous sommes venues apposer une sérigraphie et un texte où nous racontons les origines de la marque.

Un autre détail se situe à l’extérieur du blouson, au-dessus de la poche. Nous avons fait une broderie très discrète avec écrit : « PWK. Arkansas USA. 1946 ». Elle mentionne les initiales du fondateur de la marque (Paul W Klipsch N.D.L.R), l’état et le pays d’origine ainsi que l’année de naissance de Klipsch 1946.

Est-ce que KLIPSCH a laissé une totale carte blanche à TONTON ET FILS ?

F : Ça a vraiment été un travail d’échange !

A titre personnel, j’avais déjà en tête l’idée d’avoir une signature à l’extérieur et d’avoir un clin d’œil un peu plus détaillé à l’intérieur de la veste. Après, les différents détails se sont faits au fur et à mesure du temps. Il y a eu de nombreux va-et-vient sur les mots employés et la technique d’impression.

C’est-à-dire ?

F : Un exemple concret, concerne la partie rédactionnelle ! 

Chaque mot avait son importance et nous nous demandions constamment « Est-ce que c’est ce que l’on veut transmettre ? Est-ce que c’est vraiment ce que l’on veut communiquer ? ». Il a fallu passer beaucoup de temps sur la mise en forme esthétique de la poche, sur les typographies et les visuels autorisés. 

Cela a vraiment été un échange quasi quotidien pendant plus de 2 mois.

Vous avez dû y passer des nuits blanches !

F : Des nuits blanches peut être pas ! Mais un peu de temps oui !

C’est toujours particulier de s’endormir en se disant : « Est-ce la bonne signature ? » et se réveiller le lendemain en se rendant compte que l’on doit changer. C’est très prenant… et très fun !

« UN PRODUIT TONTON ET FILS, C’EST COMME UNE ENCEINTE KLIPSCH : UNE FOIS QU’ON L’A, IL S’AMÉLIORE AVEC LE TEMPS ! »

Le mot de la fin ?

F : Même si nous sommes très loin des enceintes, j’avais cette volonté de créer quelque chose d’unique pour les 75 ans de la marque. C’était une façon de remercier à ma manière, Paul Klipsch, ce qu’il a développé ainsi que toutes les personnes qui contribuent à cette aventure.

Un produit TONTON ET FILS, c’est comme une enceinte KLIPSCH : une fois qu’on l’a, il s’améliore avec le temps ! Le son d’une enceinte va devenir plus chaleureux, plus rond au fur et à mesure des années. Et les vêtements c’est pareil !

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à voir l’interview exclusive de KLIPSCH FRANCE ici ! Pour découvrir notre test produit du sac « Tonton » fabriqué par TONTON ET FILS, c’est juste là !

D’ici là, n’oubliez pas qu’avec LES ALLIÉS, vous êtes en bonne compagnie !

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à lui mettre 5 étoiles !

Défiler vers le haut

Hop là !

Le contenu vous plait, restez en bonne compagnie !
Abonnez-vous à la petite Newsletter qui va bien