Comment bien choisir sa veste pour l’été et la mi-saison ?​
NOTRE GUIDE D'ACHAT !

Temps de lecture (min) :

15

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Comment bien choisir sa veste pour l'été et la mi-saison ?

Du vêtement de travail au style militaire, de l’intemporel au casual, du vintage au moderne, choisir un blouson ou une veste donne rapidement des maux de tête. De nombreux éléments sont à prendre en compte pour trouver LA bonne pièce au prix juste. Heureusement pour vous, nous vous donnons toutes les clés pour modeler votre style.

Découvrez aussi dans ce guide d’achat, les différents types de blousons ainsi que notre top 5 des vestes à avoir pour l’été et la mi-saison. Explorez enfin la marque sélectionnée par Les ALLIÉS avant de finir par le traditionnel « Iris Vert » ! Bref, vous connaissez la recette, alors installez-vous confortablement dans votre transat’ pour déguster ce nouvel article des ALLIÉS

Bienvenue ! Vous êtes à nouveau en bonne compagnie…

LES DIFFÉRENTS STYLES VESTIMENTAIRES

A la fois reflet de nos valeurs et de nos goûts, les styles vestimentaires nous entourent et nous influencent sans que l’on en ait pleinement conscience. Mieux ! Une fois conscientisé, on le revendique. Cela n’a rien de concret certes, mais ça fait partie de notre identité et de notre construction sociale. Et vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe une énorme quantité de styles vestimentaires et de dénominations à travers le monde.

In fine, nous avons choisi de vous présenter 5 looks que vous pourrez aisément retrouver sur notre site. Nous n’excluons pas le fait de vous en proposer d’autres dans les prochains guides d’achats de vestes et de blousons. 

BAROUDEUR

Il s’agit ici d’évoquer l’aventurier des temps modernes. Nous y retrouvons des vêtements confortables et multi-usages qui se portent en montagne ou pour des activités outdoor. Amateurs de poches intérieures/extérieures et autres rangements cachés, vous trouverez là votre bonheur !

Les vestes ont du caractère avec des teintes de couleurs assez sobres évoquant la nature comme le kaki, le camel, le beige ou l’indigo. Côté matières, le style baroudeur met l’accent sur la durabilité, le confort et la résistance aux aléas climatiques avec des vestes en coton waxé, en canvas épais ou en cuirs.

Bref, c’est un style à ne pas manquer sur Les ALLIÉS !

HÉRITAGE

Nous continuons avec un style vestimentaire qui met l’accent sur les intemporels. Avec un mélange de pièces traditionnelles comme le gilet et la veste, l’Héritage regroupe des essentiels du vestiaire masculin avec des couleurs simples et une harmonie visuelle. Mais aussi des réinventions de modèles iconiques avec des matières intemporelles comme la moleskine, le coton huilé etc…

Essayer ce style c’est revendiquer des valeurs traditionnelles. Et, d’une certaine façon, un positionnement contre la fast-fashion en achetant uniquement des vêtements durables et hors de toute saisonnalité.

RIDE

Le style vient avant tout de la démocratisation de la moto datant de la fin de la Grande Guerre. Les années 30 arrivent et l’aviation militaire se fait ressentir dans les modèles (le Bomber par exemple).

Nous sommes ici sur un look qui tolère quelques accessoires (gants, foulards…) et se limite à quelques rares couleurs (noir, marron, blanc, bleu marine et rouge vif). En outre, des matières comme le coton huilé et des cuirs techniques sont utilisées pour protéger le pilote en toutes circonstances (s’il taille si près du corps, ce n’est pas pour rien !). 

Un style chargé d’histoire car imprégné du 20ème siècle ayant évolué au gré des guerres et des compétitions de bolides comme le SIX DAY TRIAL par exemple.

Mais il n’a jamais perdu de son aura, et ça c’est assez rare pour être souligné !

STREETWEAR

Né au début des 70’s par des groupes comme NWA et le Wu Tang Clan, ce style connaît son apogée au début des années 90 grâce à toute la culture underground du hip-hop qui imprègne les Etats-Unis puis le monde. 

Inutile de dire que 30 ans après, le streetwear est toujours autant populaire en rimant avec baskets, survêts, hoodies et vestes amples. Mais il a su évoluer avec le temps et les attentes du public. Il convient parfaitement pour flâner dans les ruelles ou partir en session de surf/skate en plein vendredi après-midi ! 

Chez Les ALLIÉS, des marques comme Noyoco conçoivent des vêtements inspirés par ce look (cliquez ici pour découvrir leur univers). 

WORKWEAR

Avec ses origines puisant dans le monde ouvrier, le style workwear a une identité bien à lui !

Loin de se cantonner au traditionnel bleu de travail, il comporte également l’iconique chemise à carreaux rouge et noir des bûcherons, le gilet robuste et les pulls en laine. C’est un style vestimentaire qui parle d’abord aux passionnés de vêtements chargés d’histoires en quête de simplicité visuelle, de résistance et de confort. Nous privilégierons de facto des couleurs brutes et sombres (bleu marine, indigo, noir ou caramel) pour l’adopter autant en ville qu’à la campagne.

Vous pourrez retrouver des marques comme Kidur ou Tonton et Fils sur notre site !

LES ÉLÉMENTS À PRENDRE EN COMPTE

LA COULEUR

En fonction du style souhaité, plutôt décontracté ou assez stricte, plutôt urbain ou baroudeur assumé, les couleurs amplifient votre apparence. Car si l’habit ne fait pas le moine, la couleur informe ! Elle ne peut pas s’empêcher de faire passer des informations sur votre mood du moment.

Malgré les innombrables combinaisons et significations, il y a quelques lieux communs : le blanc donne l’image d’une certaine pureté tandis que le noir, celle d’un caractère sombre. L’orange évoque la bonne humeur, le rose l’été, le bleu l’enfance.

Mais ne nous y trompons pas, la tenue vestimentaire ne s’arrête pas à ces quelques clichés ! Ce n’est pas parce que l’on est triste que l’on porte du noir et vice-versa ! 

D’autant que certaines couleurs basiques (beige, marine, gris, crème) peuvent être selon les physiques, assez moroses tandis que des couleurs fortes (jaune, rouge, bleu électrique …) interpelleront sur votre passage. Il faut donc mélanger avec parcimonie !

En outre, pour cet été nous vous recommandons de rester classique ! Une petite veste n°41 bleu marine de chez Kidur (voir ici) et un anorak couleur coquille de chez Flotte (voir ici). 

LES MATIÈRES

Avec l’arrivée des beaux jours, il est préférable de privilégier des matières respirantes et légères comme le coton léger ou le Tencel. 

Elles permettent de limiter la transpiration et réguler la température corporelle. Chez Les ALLIÉS, nous sommes adeptes des matières naturelles comme le lin, le Tencel, le coton bio, la laine ou le chanvre. Elles sont idéales pour les vestes.

En revanche, pour être paré à toutes les éventualités (une petite averse n’étant pas à exclure), nous conseillons d’opter pour des fibres synthétiques comme le polyester recyclé. Elles sont utilisées pour des vêtements plus techniques avec des propriétés très intéressantes comme l’imperméabilité et une élasticité accrue par exemple.

Leur seul problème réside dans leur dimension à être peu respirantes qui implique de  mal évacuer l’humidité et la transpiration. L’alternative est le coton waxé.

LE PRIX

Voici l’un des éléments qui pèse le plus dans la balance au moment de l’achat.

Pourquoi ? Parce que s’intéresser au prix, c’est découvrir qu’un vêtement n’est pas uniquement un simple habit que l’on achète en magasin et que l’on porte régulièrement. Non ! Le prix regroupe un ensemble d’acteurs et de facteurs allant du prix de la matière en passant par les différents intermédiaires comme les fournisseurs, les boutiques mais aussi tous les artisans et les chaînes de productions.

Chez Les ALLIÉS, nous estimons que privilégier la qualité à la quantité est la bonne voie à suivre. Le prix juste existe. Il rétribue à sa juste valeur le travail de l’artisan et c’est un bon indicateur du soin apporté au choix des matières, à l’expertise des fournisseurs et des différents intermédiaires ainsi qu’à la qualité des finitions. 

LES COUPES ET AUTRES COLS

Très cintrée, ample ou coupe droite, avec ou sans capuche, plutôt col mao, col droit ou tailleur ? La question de choix est vaste et dépend de nombreux facteurs : les goûts, la morphologie du porteur, le contexte et l’utilisation de la veste

"Si la manche repose légèrement sur le dos de la main, c’est que la longueur est parfaite !"

En outre, pour cet été nous vous recommandons d’opter pour des vêtements avec des coupes larges pour être à l’aise en toutes circonstances. Pourquoi ne pas opter pour une veste ample avec un col droit et quelques boutons comme la Palma Off white craft de Noyoco ?

Il y a cependant des points sur lesquels il faut être vigilant :

  • Le col de la pièce doit venir se plaquer totalement contre celui du sous-vêtement et s’éloigner le moins possible du cou lorsque l’on bouge.
  • La coupe doit épouser la forme de votre épaule sans créer d’inconfort. L’idée étant que vous devez remplir la veste de manière optimale, sans que la manche ne soit tendue.
  • Au niveau de la nuque, l’espace entre le col de la veste ET celui du sous-vêtement doit être le plus réduit possible. Ce détail permet de savoir rapidement si la pièce est à notre taille car un revers trop rigide entrave la liberté de mouvements ! Il faut savoir trouver le bon équilibre.
  • La longueur de la manche est optimale lorsqu’elle se termine au niveau des poignets. Notre astuce ? Si la manche repose légèrement sur le dos de la main, c’est que la longueur est parfaite !

VOTRE MORPHOLOGIE

Une veste ou un blouson se pose et s’adapte à la silhouette du porteur pour la mettre en valeur. De fait, se connaître et s’accepter permet de mieux choisir ses vêtements. D’autant que les différentes tailles de vêtements couvrent l’ensemble des silhouettes : élancé ou bien bâtit, léger embonpoint ou quelques kilos en trop, grand ou petit etc… On a que l’embarras du choix !

En outre, connaître sa morphologie permet de jouer avec les tailles de vêtements.

Ainsi, une veste XL sur un corps mince renforcera l’aspect décontracté du porteur en lui amenant un léger côté streetwear et nonchalant. Une veste fine sur un corps musclé donnera un aspect strict, sérieux et propre sur soi. L’idéal étant de jouer avec les proportions et les symétriques visuelles (horizontales et verticales) pour renvoyer la meilleure image de soi en s’habillant. 

Sur notre site, nous avons des marques comme Olow susceptibles de vous intéresser !

LES DIFFÉRENTS TYPES DE VESTES ET BLOUSONS

Il existe un nombre incalculable de types de vestes et de blousons. Des vestes à col Mao aux doudounes en passant par la veste de sport, la Mackinaw, la veste militaire et bien d’autres ! L’univers est vaste et les possibilités quasi infinies. Nous avons dû faire une petite sélection des pièces importantes à connaître pour la mi-saison et l’été !

LE TRENCHCOAT

Nous commençons cet aperçu avec un intemporel du vestiaire masculin ! 

Créé en 1820, c’est un véritable atout charme des gentlemen et des explorateurs anglais du 19ème siècle. Par la suite, le trenchcoat devient le « vêtement des tranchés » des soldats britanniques durant la Grande Guerre. Avant d’être adopté par Hollywood dans les années 40 pour habiller détectives et autres enquêteurs pour les films noirs.

En devenant une pièce emblématique, le trench attirera l’attention des marques qui ne cesseront de le réinterpréter au cours des décennies suivantes. Et c’est sans oublier les mouvements punks et anti-système qui le revisiteront en ajoutant du cuir par exemple. 

Fin, léger et résistant aux intempéries grâce à la gabardine, avec ses épaulettes et son boutonnage croisé, le trench convient aussi bien à des tenues workwear que streetwear. 

A l’approche de la belle saison, c’est un indispensable !

LA PARKA ET L'ANORAK

En cas d’averse en pleine balade, ces vêtements peuvent vous éviter de mauvaises surprises !

Grâce à leurs capuches amovibles, l’anorak et la parka se portent en ville comme à la campagne, avec un costume ou une tenue casual. Ils offrent une protection parfaite contre la pluie et le vent combinée à une respirabilité optimale.

A l’aube de l’été, nous vous conseillons évidemment de privilégier des pièces légères à l’instar des produits de Flotte en cliquant ici.

LE GILET (& LA VESTE SANS MANCHES)

Nous continuons avec une pièce reconnaissable entre mille grâce à sa coupe et son héritage historique.

Droit ou croisé, le gilet est une création française datant de la seconde moitié du 17ème siècle (aucune date précise malheureusement). Ce qui est étonnant c’est qu’à la base, le modèle possédait des manches longues qui lui furent retirées à partir du 18ème siècle pour des raisons pratiques. Cela veut-il dire que le cardigan à été inventé avant le gilet ? On vous laisse méditer là-dessus !

En tout cas, après la révolution française le gilet devint moins élaboré car incarne une certaine aristocratie. Et suite au fort sentiment anti-aristocratique qui régnait à l’époque ET l’apparition de la veste le siècle suivant, le gilet fut relégué au second plan. La pièce garda sa fonction pratique en permettant de loger la petite montre gousset et de couvrir les bretelles.

Heureusement, les choses reviennent à la normale et, de nos jours, le gilet n’est plus lié à une utilisation pratique mais bien à une conscience stylistique. Le gilet se porte aussi bien avec une chemise blanche et des bretelles qu’avec une veste pour un style au choix sérieux ou décontracté !

Explorez tous nos modèles de gilets juste ici.

LE HARRINGTON

A l’instar du Bomber, le Harrington est un blouson léger et imperméable possédant une coupe courte.

Mais son histoire est assez différente car la pièce est originaire du Nord-Ouest de l’Angleterre. A destination des élites anglaises, le modèle était principalement cantonné à la pratique du golf. Longtemps sujet d’une petite dispute entre deux marques (Baracuta et Grenfell), sa célèbre doublure en tartan et ses motifs à carreaux viennent bel et bien de Baracuta.

A la rédaction, nous aimons particulièrement l’aspect rebelle et décontracté qu’il véhicule (le col y joue pour beaucoup !). Cet incontournable du style anglais se mélange très bien avec des couleurs sobres comme le camel et le bleu marine par exemple.

LA TRUCKER JACKET

Contre toute attente, cette pièce n’est PAS originaire des Etats-Unis mais bien du Japon !

Nos amis nippons portaient des « hanten », des vestes matelassées confectionnées dans des tissus bleus et rembourrées avec du coton ouaté. Nous pouvons aisément les considérer comme les ancêtres de la trucker jacket.

Quelques années plus tard, le premier pantalon en jean est créé en 1873 par Levi’s Strauss & Co. La veste en jean apparaît peu après et devient populaire en tant que vêtement de travail auprès des cowboys. Elle se répand auprès des stars d’Hollywood avant d’imprégner notre chère planète à partir des 50’s. 

Cette pièce est idéale pour l’été ! 

Elle se porte avec tout et convient à tous les styles. Avec ses multiples déclinaisons de formes, de motifs et de couleurs, le choix est large. N’hésitez pas à découvrir le modèle de Noyoco en cliquant ici !

LES VESTES EN COTON CIRÉ

L’histoire remonte au XVème siècle : des marins constatent que l’efficacité des voiles face au vent augmente lorsqu’elles sont trempées par l’eau de mer. Ces dernières laissent moins passer le vent mais sont extrêmement lourdes. A la recherche d’un compromis entre efficacité et poids, ils se mettent à frotter les voiles et les vêtements avec toutes sortes d’huiles de poisson et de graisse de phoques.

Et cela marche puisque la mixture permet une efficacité durable malgré une très, très forte odeur de poisson (imaginez les voyages de l’époque ?!). Malgré tout, la recette plaît et évolue. La mixture d’huiles de poissons laisse place à l’huile de lin puis à la paraffine.

Des vestes en coton huilées apparaissent à la fin du XIXème siècle. Elles se démocratisent dans les années 30 avec des courses de motos et des modèles emblématiques de chez Barbour (cliquez ici pour découvrir leurs modèles). Avant de finir par conquérir l’Amérique avec, entre autres, notre cher Steve Mcqueen qui la revêt lors du SIX DAY TRIAL de 64. Hautement résistantes, confortables et respirantes, imperméables et durables, elles se patinent avec le temps. 

Les vestes en coton huilées sont un must-have pour se faire un petit trip en moto autant en mi-saison qu’en été ! Elles conviennent parfaitement avec un style rider et baroudeur.

NOTRE TOP 5 !

L'AMELOT IMPERMÉABLE LONG SAHARA

De Flotte

95€

Voici un super imper’, léger en Polyester recyclé.

Avec sa couleur sahara ni trop vive sans pour autant être neutre, la pièce peut être resserrée au niveau de la taille pour un effet plus cintré. Grâce à son tissu filmé et ses coutures thermocollées, vous resterez bien au sec par tous les temps.

Chez Les ALLIÉS, nous aimons particulièrement sa matière issue essentiellement du recyclage de bouteilles usagées, des emballages agro-alimentaires et de vêtements usés. Dans le milieu des imperméables, l’initiative est résolument salutaire !

Nous apprécions aussi la possibilité de se transformer en sac à dos afin de se découvrir. Cela va permettre de vous afficher en banane ou besace !

Découvrir la veste juste ici !

LA GREY "FUGU" JACKET

De Bask in the Sun

135€

Avec son col officier conçu en molleton de coton 100% biologique, la veste de Bask in the Sun est une petite pépite idéale pour se balader en été.

Le cintrage est parfait et la pièce s’adapte à notre corps augmentant la sensation de confort au porté. 

En termes de rapport qualité-prix, la Grey « Fugu » Jacket a quelques arguments à son actif ! Le coton biologique est certifié Global Organic Textile Standard (GOTS). En outre, le modèle est teinté sans substances dangereuses pour la peau ou l’environnement (label Oeko-Tex 100) et est fabriqué dans un atelier familial au Portugal. Avant d’être expédiée dans une enveloppe réutilisable et compostable. 

Pour moins de 150€, nous avons là une pièce durable, authentique et made in Europe !

Découvrir la veste juste ici !

LE BLOUSON "SERVICE"

De Outland Wear

220€

C’est le blouson inspiration militaire de la sélection !

La coupe est large, les manches et le tombé ample, la pièce idéale pour l’été. De part son amplitude, elle donne d’emblée un style streetwear propice aux balades. D’autant que le sergé de coton lui permet d’être à la fois confortable et légère. La couleur kaki, utilisée dans une grande part des vêtements militaires du XXème siècle, donne davantage de caractère au blouson.

L’inspiration militaire étant également présente à travers les 2 poches amples de devant, la poche poitrine à rabat boutonnée et la poche intérieure. Outland Wear signe ici un beau blouson fabriqué au Portugal qui se porte aussi bien avec un t-shirt blanc et un jean qu’avec une chemise et un chino. Les 220€ sont justifiés par la qualité des matières et de la fabrication. Investir dans ce produit, c’est valoriser une production européenne, durable et authentique.

Découvrir le blouson juste ici !

LE GILET "LÉON"

De Tonton et fils

395€

A l’instar du modèle précédent, ce gilet est chargé d’histoire. Il est inspiré d’un gilet de mitrailleur de la RAF WWII et d’une Sherpa américaine. Tonton et Fils l’a conçu en toile de coton canvas waxée 650 g avec doublure mouton véritable et un traitement anti-pluie. La pièce se dote également d’une fermeture zippée YKK solide et de 2 poches basses fendues passepoilées.

Le gilet se porte avec une chemise et un chino pour un style baroudeur.

Semblable à un plastron médiéval, nous vous conseillons de ne pas rajouter de veste par-dessus afin de laisser ce gilet apparent. Il se porte comme une armure et protège des aléas climatiques. 

Nous aimons particulièrement la solidité et la qualité des matières employées qui se patinent avec le temps. Pour tout ceci, ce modèle vaut largement le détour !

Découvrez le produit juste ici !

LA TERRACOTA RANCH

De Shangri-La Heritage

740€

Nous terminons en beauté avec une pièce inspirée des vestes occidentales de la fin des années 60 revisité par Shangri-La Heritage.

Avec une touche italienne unique, le « Terracotta » est un vêtement authentique fait de cuir de boeuf pleine fleur de Vicenza et d’une doublure en viscose de couleur « Espresso Coffee ». Les garnitures en cuir sont en daim de veau de Vicenza et les boutons en laiton antique avec des inscriptions gravées par Fiocchi. Le tout fabriqué à la main en Italie.

Nous avons à faire ici à un vêtement de grande facture conçue pour les motards qui transpire le savoir-faire italien. Pour tous les amateurs de produits authentiques et durables fait avec soin pour durer, ce vêtement vaut le détour ! 

Découvrez-le juste ici !

LA MARQUE RETENUE PAR LES ALLIÉS

Au croisement de l’art et de la mode, Olow propose des pièces colorées et singulières au caractère affirmé. Depuis son lancement en 2003, la marque possède une forte volonté de produire de manière écoresponsable (coton bio, lin etc…) et éthique en fabriquant ses vêtements dans des ateliers au Portugal.

Si nous avons sélectionné cette marque, c’est avant tout grâce à ses prises de positions au sein de l’industrie du vêtement. Olow réduit volontairement ses marges et estime que la qualité et la production locale ne doivent pas être réservées à une poignée de quelques privilégiés seulement. 

En outre, la société privilégie les fibres naturelles dans le processus de fabrication à l’image des boutons naturels en corozo (ivoire végétal) utilisés au détriment du plastique ou du bois. En perpétuelle recherche de nouvelles matières et de propositions alternatives, l’équipe travaille également des matières naturelles comme la laine, dont le filage est réalisé en Italie, et des matières végétales comme le coton. 

D’autant que tout est mis en place pour diminuer la pollution au sein des ateliers portugais (modernisation des fours, limitation des moyens de transports et des trajets etc…). Cet engagement mis sur la qualité et la longévité des produits fabriqués a indéniablement joué dans la balance.

Plus qu’une simple ligne de vêtements, Olow contient une dimension artistique en faisant des expositions ponctuelles de ses collections. En collaborant avec des artistes, la marque renouvelle sans cesse son identité donnant lieu à une démarche assez singulière au sein du monde de la mode masculine. Et cela se retrouve dans les vestes de la marque qui bénéficient de toute l’attention des artisans et de l’engagement des fondateurs.

"Révolutionner l’industrie du textile aujourd’hui, c’est compliqué. Mais notre choix premier est de travailler dans le bon sens."

L'IRIS VERT

Tout le monde le sait : « La mode est la deuxième industrie la plus polluante du monde derrière celle du pétrole » . Pourtant nous souhaitons vous présenter dans ce petit Iris, une marque qui fait des efforts pour produire des vestes de qualité écoresponsables.

Fondée en 2013, Bask in the Sun est située sur la côte basque. Loin des traditionnelles promesses d’engagement et de réduction, la marque agit concrètement.

C’est à dire ? Elle produit localement ses vêtements, supprime les produits toxiques de la teinte ses tissus en collaborant avec des ateliers bénéficiant du label Oeko-Tex® standard 100. Ce standard européen s’appuie sur les normes internationales et garantit une parfaite innocuité des matières. Adieux colorants cancérigènes, pesticides et autres composants volatiles des teintures !

Bask’ a également supprimé les emballages en plastique et donne ses invendus à des assos caritatives. Comme si cela ne suffisait pas, la majorité de ses pièces sont fabriquées avec du coton bio et des matières naturelles !

Bref, une marque parfaite pour cet « Iris Vert » !

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à jeter un œil à notre dossier sur le retour de l’argentique juste ici !

D’ici là, n’oubliez pas qu’avec LES ALLIES, vous êtes en bonne compagnie !

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à lui mettre 5 étoiles !

Défiler vers le haut

Hop là !

Le contenu vous plait, restez en bonne compagnie !
Abonnez-vous à la petite Newsletter qui va bien